Idée de menu autour d’une presque blanquette de veau

Bonjour,

Voici pour ce dimanche une idée de menu qui fut ici celui du lundi de Pâques mais qu’on peut servir aussi bien un autre jour.

En entrée, un classique rapide et qui a toujours du succès : l’oeuf -mayo !

Bon là c’était Pâques donc les œufs durs ont eu le droit de voir la vie en couleurs

six beaux oeufs de paques tout en couleur

Si vous cherchez comment colorer les œufs ou comment marbrer les œufs, ce sont des recettes que j’ai déjà publiées. Pour le rouge, ce fut fait avec de la betterave 😉

Si vous ne pensez déjà plus à Pâques, ou que vous n’avez pas de lutins facétieux à la maison toujours prêts à faire des « potions magiques » pour colorer des œufs même au mois d’octobre ;), vous pouvez les servir blancs bien-sûr.

Ensuite, en plat, ce fut :

Blanquette de veau avec du riz

Blanquette de veauLa recette de la blanquette de veau à ma façon : c’est une recette sans légumes cuits avec la viande, c’est loin d’une une vraie blanquette mais c’est très bon je vous assure.

Pour 8 personnes : (oui on n’était que 6, comptez les œufs sur la photo, mais j’aime bien fait quelques parts supplémentaires sur ce genre de plats qui se réchauffe bien. Les parts qui restent sont alors congelées individuellement et quand je suis seule à la maison, je m’offre le plaisir d’un bon plat cuisiné prêt en 5 minutes, le temps de le réchauffer)

2 kg de sauté de veau
2 cuillères à café de fond de veau
3cuillères à soupe de fécule de maïs (Maïzena)
une feuille de laurier

Dans une grande cocotte, mettre un peu de matière grasse à chauffer et y faire revenir la viande coupée en cubes.

Couvrir la viande d’eau dans laquelle on aura dilué le fond de veau et y mettre le laurier.

Faire cuire au moins 1H à feu doux en ayant fermé la cocotte avec son couvercle

Dans un saladier, mettre la farine de maïs puis la délayer avec du bouillon de la viande( quelques louches). Verser le tout dans la cocotte et la laisser encore mijoter à petit bouillon, une bonne trentaine de minutes sans couvercle cette fois. La sauce doit alors à la fois réduire et s’épaissir.

Il ne reste plus qu’à servir, ici avec un « château » de riz fait avec mes cercles à pâtisserie par les gnomes ( qui ne mangent plus le riz que monté en tour ^^)

 

Et pour finir le repas, ce fut un dessert fruité : des morceaux de mangues et d’ananas servis avec au choix une chantilly maison et/ou de la glace à la vanille (tiens je pensais avoir publier la recette de la glace à la vanille depuis le temps, et bah non… c’est un manque qu’il faut que je corrige)

Bonne journée à tous.

 

Publicités

Galette de pommes de terre aux dés de jambon

Bonjour à tous, après une petite pause « vacances », me revoici avec un plat rapide, simple et complet :  une galette de pommes de terre

pour 4 personnes environ :

800g de pommes de terre
4 oeufs
4 tranches de jambon
(ou l’équivalent en dés de jambon ou même en lardons)

Préchauffer le four à 200°C

Eplucher les pommes de terre et les raper crues

Faire des dés avec le jambon ou couper les tranches en petits morceaux

Battre les oeufs en omelette.

Mélanger les pommes de terre, le jambon et les oeufs.

Verser dans un plat beurré (ici un grand plat à tarte en porcelaine)

Mettre au four pour 45 minutes à 1H environ avant de servir bien chaud.

Une poule au pot (mais pas celle du roi Henri IV )

Oui, comme je le précise. ce n’est pas la poule au pot telle que le roi Henri pouvait la déguster. En effet, à l’époque, la pomme de terre n’existait pas en France :p

En tout cas, cette recette est tout ce qu’il faut pour se réchauffer en hiver sans pour autant être une catastrophe diététique telles la tartiflette ou la raclette…;)

Ingrédients  pour 6 personnes environ:

Une poule de 2 kg environ
1 kg de carottes
1kg de pommes de terre
3 poireaux
1 oignon
2 clous de girofles
thym et laurier

Dans une grande marmite, poser la poule.

Recouvrir d’eau, mettre les aromates, l’oignon piqué de clous de girofle et saler légèrement.

Porter à ébullition.

Pendant ce temps préparer les légumes avant de les mettre (sauf les pommes de terres) avec la poule dans la marmite.

Il faut compter environ 2H de cuisson et mettre les pommes de terres environ 20 minutes avant la fin.

Vous pouvez dégraisser le bouillon en cours de cuisson.

Le bouillon est délicieux juste comme ça ou avec du vermicelle.

La viande est tendre ( se coupe à la fourchette) et les légumes fondants… un classique mais toujours aussi délicieux.

Bento du mercredi : pique-nique d’hiver

Les activités extra-scolaires du mercredi de mes loulous s’enchainent à un rythme qui ne nous permet pas de rentrer à la maison déjeuner.

Donc le mercredi c’est pas raviolis 😉 c’est bento 😀

Celui du jour :

  • Knakis
  • Carottes en batonnets
  • Maïs
  • Tortilla au fromage
  • Clémentine
  • Chocolat

Les enfants n’ont pas l’air de se plaindre de cet arrangement 😉

Filet mignon aux carottes et au cumin

Voilà de nouveau une recette qui cuit toute seule comme le rôti de porc au cognac.

J’aime beaucoup ce type de recette pour les mercredi matin ou samedi matin remplis d’activités extra-scolaire ou autre. je cuisine à 8h avant de m’absenter et quand toute la famille revient affamée vers midi et demie, le repas est prêt et chaud !!!

Là je n’ai pas eu le temps de prendre une photo avant que mes ogres ne dévorent tout mais promis, la prochaine fois que je réalise cette recette, j’essaie de vous montrer ce que cela donne 😉

1 filet mignon d’environ 1 kg
100g de lardon
1,5 kg de carottes
500 mL de bouillon
1 cuillère à café de cumin en poudre

Au fond d’une cocotte en fonte allant au four, mettez les lardons.
Versez par dessus la moitié des carottes coupées en rondelles.
Posez alors sur ce lit votre filet mignon.
Saupoudrez-le avec le cumin.
Recouvrir avec le reste des rondelles de carottes.
Versez le bouillon et fermez la cocotte.
Mettez la dans votre four froid. le faire chauffer à 250 °C.
Quand le four est chaud, l’éteindre sans l’ouvrir et partez profiter de la vie, faire du poney ou à la piscine.
Si vous le cuisinez vers 8h, 8h30 en rentrant à midi et demie environ, le plat sera cuit, chaud et moelleux grâce à sa cuisson à l’étouffée.
Il ne vous restera plus qu’à servir 😉

Mini-cakes au saumon fumé

150g de farine
1 sachet de levure
3 oeufs
7 cL d’huile d’olive (1/2 verre de table)
15 cL de lait (1 verre)
100g de gruyère rapé
150g de saumon fumé

Dans un saladier, mélanger la farine, la levure et les oeufs.

Délayer avec l’huile et le lait.

Ajouter ensuite le fromage puis le saumon en petits morceaux.

Pour un cake unique, faire cuire 45 min à 180°C, pour des mini-cakes, réduire le temps à 30 minutes environ.

On peut les servir en apéritif, en entrée ou bien un soir avec une salade et quelques crudités.

Tourte boeuf – pommes de terre

Pour la 14eme édition du jeu interblog , rappel des règles: chacun des participants se voit attribuer un blog culinaire dans lequel il doit tester ( au moins) une recette…

Ce mois-ci, j’ai été visité le blog de delf745 et c’est Our-Sweet-Times qui venait chez moi.

Alors chez delf745, je me suis sentie comme à la maison,  mousse au chocolat, pâte à tartiner, confiture de courge, sablés, cookies, napolitain, madeleines, etc.

j’ai donc opté pour une préparation salée , une fois n’est pas coutume, et là  que de choix 😉

Finalement, je me suis décidée pour une tourte à la viande et aux pommes de terre, j’en avais jamais fait. sans doute une petite appréhension sur le coté bourratif de la recette… en tout cas celle de delf745 avait l’air testée, re-testée et approuvée, une bonne recette donc pour commencer ce type de plat…

Alors comme nous étions que 2 à manger, j’ai divisé les doses.

1 fond de pâte feuilletée
1 steak haché
2 pommes de terre
10 cL de bouillon
herbes de Provence
sauce tomate

Eplucher, laver et couper les pommes de terres en petits morceaux

Les faire cuire dans une poêle avec le bouillon.

Quand le bouillon est presque tout évaporé, ajouter un peu d’herbe de provence et faire cuire jusqu’à ce que les morceaux soient bien tendres.

Faire cuire légèrement la viande en morceaux.

Sur la moitié de pâte feuilletée, mettre de la sauce tomate, puis la viande et enfin les pommes de terre

Refermer le chausson et mettre à cuire une vingtaine de minutes à 200°C avant de servir aussitôt

Verdict : Excellent, pas du tout bourratif ( bon c’est pas léger non plus mais tu manges ta part sans aucun souci) le bouillon et les herbes donnent un petit goût très sympa à l’ensemble. Je referai 😉