gateau d’anniversaire Indiana Jones : le chapeau

Chapeau Indiana Jones

Voici un gâteau à base de mousse au chocolat en forme de chapeau du célèbre aventurier….

Alors la recette me direz-vous…

et bien tout à commencer avec un biscuit Joconde selon la recette inratable (allez faire un tour sur son blog, il y a plein de bonnes idées). j’ai utilisé les proportions de la vidéo…

Une fois mon biscuit cuit, je le mets « debout » dans un cercle à pâtisserie en utilisant du papier cuisson en boule pour commencer un début de modelage. (pour la pointe à l’avant surtout…)

Place à la mousse au chocolat…

J’ai fait ma recette habituelle tout simple : 200g de chocolat et 5 oeufs…

Puis je l’ai coulée dans le biscuit :

100_0005Et hop au frigo pour 4 bonnes heures…

Il ne restait alors « plus » que la décoration à faire…

De la pâte d’amande maison réalisée avec 300 g de poudre d’amande, 300g de sucre glace, 1 cuillère à soupe de cacao amer pour la couleur et un blanc d’œuf.

Je rappelle rapidement la recette de la pâte d’amande :

Dans un mixer à lame, mettre toutes les poudres, lancer le robot puissance maximale, ajouter petit à petit le blanc d’œuf  jusqu’à ce que cela forme une boule de pâte. on arrête aussitôt le mixer, la pâte d’amande est prête…

J’ai ensuite étalé, entre deux papiers cuisson, la pâte d’amande pour recouvrir le gâteau.

Sur l’avant du chapeau, j’ai placé deux découpe de biscuit joconde qui me restait pour former la « fente » de devant… le  » creux » de la tête est dû à la mousse qui est légèrement plus basse que le biscuit du contour.

Un peu de sculpture sur l’avant, un peu de découpe tout autour… on colore une chute de pâte d’amande en noir pour faire le ruban et voici le chapeau prêt à être mangé…

Chapeau Indiana Jones

Un vrai trésor pour les gourmands et les aventuriers 😉

 

Trianon (ou gateau à la mousse au chocolat)

Et oui c’est la 12eme édition du jeu interblog : rappel des règles : chacun des participants se voit attribuer un blog culinaire dans lequel il doit tester ( au moins) une recette…

Ce mois-ci, j’ai été visité le blog de cuisinegourmandeet c’est Chricou qui venait chez moi.

j’ai opté ce mois-ci pour le trianon. Comment ça je craque plus facilement sur le sucré voir le chocolat ??? oui bon d’accord mais j’avais un anniversaire à fêter ( le mien) et c’était un superbe gâteau tout trouvé 😉

Pour la dacquoise :
– 90 g de poudre de noisettes
– 100 g de sucre glace
– 3 oeufs
– 35 g de sucre

Pour le croustillant praliné :

– 250 g de chocolat Pralinoise
– 9 crêpes dentelles
– 40 g de pralin maison
( comme cuisine gourmande, j’ai utilisé la recette de Melle Banane.)

Pour la mousse au chocolat :
( là j’ai pas suivi la recette, j’ai préféré utiliser ma propre recette de mousse au chocolat, sans crème)
– 300 g de chocolat patissier
– 5 oeufs

On commence par le pralin. alors ce faire, je vous redirige vers chez Melle banane qui explique tout ça très très bien 😉

Ensuite on prépare la darquoise
Séparez les blancs des jaunes d’oeufs. Montez les blancs en neige puis versez le sucre en poudre.

Mélangez les jaunes d’oeufs, la poudre de noisettes et le sucre glace.

Ajoutez doucement les blancs en neige.
Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et cerclée, mettre votre pâte et faire cuire 20 minutes à 200°C.

Puis mettre à refroidir.

On va maintenant pouvoir faire le croustillant praliné :
Faites fondre la pralinoise au bain marie.
Pendant ce temps écrasez grossièrement les crêpes dentelles.
Dans un saladier, mettez le pralin maison, puis le chocolat pralinoise fondu.
Attendez un peu que le chocolat refroidisse avant de mettre les crêpes dentelles pour ne pas perdre l’effet croquant avec la chaleur.

Étalez le croustillant praliné au dessus de la dacquoise avec le cercle.

Et dernière étage, la mousse. alors comme j’ai dit, j’ai fait une mousse classique… suivant cette recette de mousse
Faire fondre le chocolat au bain marie, y ajouter les jaunes d’oeufs puis les blancs montés en neige.
Verser la mousse sur le croustillant praliné

Faire prendre ensuite au moins une nuit avant de démouler et de servir. Ici j’ai saupoudré d’un peu de cacao amer en décoration…

On s’est régalé 😉 (même si la prochaine fois je crois que je ferais deux fois plus de mousse, j’ai trouvé l’étage mousse un peu petit :p )

Confiture de Potimarron à l’amande à la MAP

Alors c’est une recette que j’ai trouvée sur le blog cuisine d’ici et d’ailleurs. je l’ai un peu modifiée, en voici donc ma version :

Pour environ 3 pots :

800g de chair de potimarron crue
600g de sucre
20g de poudre d’amande

Éplucher et épépiner le potimarron et mettre les cubes de chair dans la cuve de la map

Ajouter par dessus le sucre et la poudre d’amande et lancer le programme confiture de la machine

A la fin du programme, réduire les morceaux restants en purée avant de mettre la confiture en pots fermés et retournés le temps qu’ils refroidissent.
Le souci : on ne peut pas s’empêcher de gouter 😉

une autre recette avec du potimarron :
Clafoutis de potimarron

Mini bouchée de pistache aux framboises

De nouveau le jeu interblogs… Rappel des règles : chacun des participants se voit attribuer un blog culinaire dans lequel il doit tester ( au moins) une recette…


Alors pour le mois d’août, le tirage au sort m’a désigné le blog de Mamou un régal… et c’est Manou qui est venue piocher chez moi…
Je vous présente donc aujourd’hui la recette sucrée qui a eu mon coup de cœur. ( J’ai aussi testée une recette salée a été  publiée hier.)

voici donc mes mini bouchées de pîstache… elles disparaissent à vue d’oeil

95 g de cassonade,
125 g de poudre d’amandes,
95 g de beurre,
20 g de pâte de pistaches,
3 œufs,
une vingtaine de framboise fraiches

Mélanger la poudre d’amande et le sucre, ajouter la pâte de pistache

Délayer avec les oeufs, un par un puis avec le beurre fondu et refroidi

Mettre dans les empruntes et ajouter sur chacune une framboise

Faire cuire 17 minutes à 180°C , démouler et laisser refroidir

Poupée glacée à la framboise


pour le biscuit Joconde du socle :
3 oeufs
75g de sucre
75g de poudre d’amande
20g de farine
15g de beurre
2 blancs d’oeufs

Pour le jupon :
600g de framboises surgelées
300g de sucre
40cL de crème liquide
4 blanc d’oeufs

Pour la robe :
300g de poudre d’amande
300g de sucre glace
du colorant
3 blanc d’oeuf

J’ai commencé par la jupe en réalisant une mousse glacée à la framboise suivant la recette déjà publiée ici. j’ai juste doublé les proportions.
J’ai utilisé un saladier et un bol comme moules

Ensuite, lorsque la glace fut prise, j’ai préparé le socle en battant les œufs entiers, le sucre et la poudre d’amande jusqu’à un doublement du volume

puis j’ai incorporé la farine et les blancs montés en neige. puis le beurre fondu et étaler le tout sur une plaque à pizza.

Et hop à 200°C pour une dizaine de minutes suivant l’épaisseur avant de le démouler et le mettre à refroidir.

Une fois le biscuit bien froid, j’ai pu commencé à monter la poupée.
Tout d’abord en démoulant et posant la glace de manière à former la jupe

J’ai ensuite creuser le haut de la jupe pour y enfoncer le corps d’une poupée mannequin à qui j’avais enlevé les jambes (je lui ai ajouté à la place des jambes deux piques à brochettes pour la stabiliser)

J’ai ensuite réalisé une pâte d’amande en mixant ensemble le sucre, la poudre d’amande et en mouillant avec le blanc d’oeuf.
j’en ai mis de coté une petite quantité pour faire les rubans plus tard et ai coloré le reste.
la robe est composée de pétales de pâte d’amandes rose foncé, posés les uns à coté des autres. je les ai taillés de manière à laisser apparaitre en bas le « jupon » de glace rose clair
avec les chutes, j’ai fait un bustier à la poupée et avec la pâte mise de coté et colorée d’une autre couleur, j’ai fait des rubans de raccord pour cacher les défauts…

encore quelques décorations (une ceinture, un châle bicolore, des petits nœuds, des perles de sucre…) et la poupée est prête à être dévorée…

Mes premiers Bentos ou comment improviser un diner japonais…

Bon alors, j’ai reçu mes ustensiles hier matin, et j’étais plutôt pressée de les essayer… oui mais voilà, rien de rien de japonisant dans les placards… alors voici mes premiers bentos improvisés 😉

Bon, les makis sans algues nori, on oublie… j’ai donc pensé aux onigiri, ces petites boulettes de riz qu’on voit partout dans les mangas. Bon je n’avais même pas la matière première, à savoir le riz japonais, qu’à cela ne tienne, je vais utiliser du riz rond à dessert ;). maintenant le riz nature, bof bof et pas de poisson cru dans le frigo, tiens si j’ouvrais une boite de thon au naturel…

Bon pour faire les trucs rigolos en décoration, même pas une tranche de jambon ( il est vraiment temps d’aller faire des courses !!! ) mais un peu de mimolette devrait donner de la couleur.

Onigiri au thon au naturel

2 verres de riz
3 verres d’eau
1 boite de thon
un peu de sel
de quoi faire de la décoration
( ici mimolette et feuille de chêne)

Faire cuire le riz dans l’eau jusqu’à absorption complète. Mélanger alors aux miettes de thon, laisser tiédir et façonner vos onigiri en pensant bien à mouiller régulièrement les mains pour éviter que le riz colle.

Après amusez-vous bien à décorer 😉
Voici les boites des enfants, un onigiri étoile, un coeur et un ours avec des yeux et une bouche en mimolette, un petit monsieur en mozzarella, quelques olives et quelques noix. et ne pas oublier des piques rigolo 😉

Et voici la version adulte, des onigiri en « tubes », ceinturés d’une fine tranche de feuille de chêne ( ca fait très algue nori visuellement 😉 ), des olives et des amandes

bon c’est facile et même rapide à faire (pour la version adulte qui est moins décorée 😉 ), les enfants aiment bien et ca change les plateaux télé 😉

Promis, je vais aller me fournir en vrais produits asiatiques bientôt pour faire de « vraies » japoniaiseries 😉