Crème brulée saumon-courgette

Ingrédients :

200 g de courgettes
50g de saumon fumé
3 jaunes d’œufs
20 cL de crème liquide
10 cL de lait
25 g de fromage râpé

Laver et éplucher la courgette.

Mixer ensemble la courgette et  le saumon.

Mélanger les jaunes d’oeufs, la crème liquide et le lait.

Ajouter ensuite la courgette et le saumon avant de répartir la préparation dans des ramequins.

Faire cuire environ 50 mn à 100°C.

Laisser refroidir avant de mettre au frais.

Juste avant de servir, recouvrir de fromage et faire dorer au chalumeau ou sous le grill pendant 2 mn.

La crème est froide et fondante et le fromage dessus chaud et croustillant… mmh le contraste.

Publicités

Tarte au chocolat rapide

Bon une recette excellente, simple et rapide (même s’il faut la faire un peu en avance) et si en plus je vous dis au chocolat, vous êtes partants ?

un fond de pâte à tarte (feuilletée ou brisée)
200g de chocolat à dessert
20cL de crème liquide

Faire cuire le fond de tarte à blanc. (15-20 minutes à 200°c environ)

Mettre la crème à chauffer.

Pendant ce temps casser les morceaux de chocolat dans un petit saladier.

Quand la crème commence à bouillir la verser sur le chocolat, couvrir d’une assiette et attendre 1-2 minutes avant de bien mélanger à la fourchette.

Garnir le fond de tarte avec cette sauce au chocolat et faire refroidir au réfrigérateur au moins 2H avant de servir.

Oeuf cocotte au chèvre et aux lardons


par personne :
un oeuf
une cuillère à café de crème
10-15 g de lardons
une tranche de buche de chevre frais
1/2 tomate

Mettre le four à préchauffer à 200°C
Au fond d’un ramequin, mettre la crème et les lardons

Emietter par dessus le fromage et y casser l’oeuf

Mettre au four pour 10-15 minutes ( vérifier la coagulation du blanc) et servir avec la demi-tomate et des mouillettes beurrées de beurre salé pour ma part … mmmmmh

Tourte aux noix de saint-jacques, poireaux et champignons

alors c’est une recette que je fais depuis des années… et j’adore toujours autant… cela peut faire un plat principal ou une entrée de fête au choix

2 rouleaux de pate feuilletee
2 poireaux
500g de champignons de paris frais
500 g de saint jacques
1 brique de crème liquide
du beurre

Faire fondre les poireaux en rondelles avec un peu de beurre

Mettre les poireaux cuits sur un fond de pâte

Verser la creme dans la poele pour deglacer puis mettre cette sauce de cote dans un petit saladier

faire cuire les champignons émincés

En mettre 1/4 dans le saladier à sauce

Répartir le reste sur les poireaux

faire cuire les noix de saint jaques dans la poele (toujours la meme), quand elle sont cuites, les mettre sur les champignons et le liquide de la poele dans le saladier a sauce

Recouvrir les saint jacques avec le reste de pâte feuilletée.
et hop au four pour 20 min environ

Pendant ce temps, mixer la sauce.
et ensuite servir la tourte et la sauce réchauffée à coté

Panna cotta aux carambars et coulis de carambars


Pour 4 portions :
20 carambars
40cL de crème liquide
20cL de lait
1 cuillère à café rase d’agar-agar

Mettre 20cL de crème, le lait, l’agar-agar et 10 carambars dans une casserole

Faire fondre les carambars en mélangeant de manière continue jusqu’à ébullition.
Verser alors dans 4 pots individuels

Les laisser refroidir et leur faire passer une nuit au réfrigérateur…

Le lendemain, faire fondre les dix carambars restants dans les 20cL de crème restants aussi.
Démouler la panna cotta et l’entourer de coulis aux carambars (plus autres décorations si vous voulez ici, cacao amer et grain de café au chocolat)

d’autres recettes avec des bonbons ???
Cake aux carambars
Un  » fraisier » de mars ou comment faire un fraisier sans fraises
Gâteau au chocolat et aux smarties
Le fameux petit train…

Galette complète

Oui un classique mais tellement bon 😉

Tout d’abord faire des galettes, alors ici on utilise la recette de petite mamie ( ma grand mère) , je vous l’avais déjà donné pour la galette saucisse… je vous la remets ici :

250g de farine de blé noir
1 oeuf
400 mL d’eau
200 mL de lait
du saindoux

Dans un saladier, mettre la farine.
Incorporer l’oeuf puis l’eau petit à petit
Finir de délayer avec le lait
Faire cuire dans une crêpière badigeonné de saindoux
les proportions donneront environ une douzaine de galettes…

Une fois vos galettes cuites, faire chauffer une poêle et une crêpière ( je ne trouve pas de galettiere qui passe à l’induction 😦 )

Dans la poêle, faire un œuf au plat ( moi perso, je préfère quand l’œuf est cuit à part car il cuit mieux que dans la galette).
Dans la crêpière, mettre une galette, une poignée de fromage râpé et une tranche de jambon

Quand le fromage est fondu et l’œuf cuit, poser ce dernier sur le jambon et replier un peu les bords de la galette.
Au moment de servir, on peut ajouter une petite quenelle de crème fraiche si on veut vraiment faire son gourmand 😉

Apres ce qui est bien avec les galettes, c’est que chacun met ce qu’il veut dedans selon ses goûts…
quelques idées :
oignons frits, poivrons, roquefort, comté, jambon de dinde, dés de tomates, lamelles de champignons…

Panna cotta à la fève tonka

Alors voila, j’ai acheté des fèves tonka pour gouter à ces petits trucs très à la mode sur la blogosphere…
Déjà pour commencer, c’est quoi une fève tonka…
et bah c’est ça :

Et là un petit souci, quelle recette faire pour avoir le gout de la fève tonka et que ça, car souvent c’est avec un autre parfum… et après une recherche, des questionnements, des réponses, il me restait deux choix qui me plaisait : la brioche et la panna cotta.
La brioche j’en fais souvent ( tous les 2/3 jours) mais je l’aime bien parfumée à la fleur d’oranger donc j’ai choisi la panna cotta, et plus précisement celle de Charmela : (cliquez ICI pour voir sa recette)

Elle a fait un espumas de carambar pour aller avec et j’étais à deux doigts de m’acheter un siphon ( que je n’ai pas encore) pour faire pareil… un espumas de carambar… slurps. En tout cas n’hésitez pas à aller sur son site, c’est une mine d’or

Bon revenons à nos moutons, enfin à notre panna cotta… en voici les ingrédients :

40cL de crème liquide
1 cuillère à café rase d’agar-agar
3 cuillères à soupe de sucre
1/2 fève Tonka

En principe, on râpe la fève tonka à la râpe à muscade, mais comme je ne suis pas douée avec une râpe sauf pour me râper les doigts, j’ai choisi de mixer ma demi fève au moulin à café…
Donc mettre tous les ingrédients dans une casserole ( après avoir réduit la demi-fève en poudre)

Porter à ébullition en surveillant que cela n’accroche pas. ne pas faire bouillir plus d’une minute avant de verser dans des petits pots

Laisser refroidir puis mettre une nuit au réfrigérateur avant d’y gouter

Verdict :
1 – La panna cotta, c’est très bon, rafraichissant , rapide et facile à faire
2 – Je connais maintenant le goût de la fève tonka et j’aime bien… je sens que ce n’est pas la dernière recette qui en contient que vous voyez passer 😉