Panna Cotta à la châtaigne et coulis de crème de marrons

Une panna cotta qui allie la légèreté de la crème cuite avec onctuosité de la crème de marron, résultat : c’est fondant, fondant, fondant…

J’utilise du sirop de châtaignes que j’ai beaucoup de mal à trouver, si quelqu’un connait des fournisseurs d’ailleurs n’hésitez pas à me les indiquer en commentaires 😉 . Vous pouvez le remplacer sans souci je pense par une liqueur de châtaignes ( à condition d’user de modération et de ne pas en donner aux enfants : bien-sûr)

Pour la panna cotta :
50cL de crème liquide
35g de sucre
4 cuillères à soupe de sirop de châtaignes
( ou de liqueur si vous préférez)
1 cuillère à café d’agar-agar

Pour le coulis :
3 cuillères à soupe de crème de marron
5cL de sirop de châtaigne ( ou liqueur)

Dans une casserole faire chauffer la crème, le sucre, le sirop et l’agar-agar.
Laisser frémir une à deux minutes avant de verser dans des moules ou des ramequins
ce coup-ci pour moi, moules coeurs en silicone…

Mettre à refroidir pour quelques heures au réfrigérateur.

Faire chauffer à feu doux la crème de marron et la délayer avec le sirop.
Laisser refroidir le coulis de crème de marron avant de servir.

Publicités

Panna cotta de blettes safranée et son coulis de tomates

Et oui, une panna cotta salée… ca change un peu.
Pour deux belles verrines (une entrée quoi)

500g de côtes de blettes
4 cuillères à soupe de coulis de tomates
3-4 pistils de safran
20cL de crème liquide
4g d’agar-agar

Faire chauffer la crème et mettre le safran à y infuser

Pendant ce temps, faire cuire à la vapeur les côtes de blettes, puis les mixer.
Au fond d’une verrine, mettre 2 cuillères à soupe de coulis de tomates

Mélanger l’agar-agar à la crème safranée et porter le tout à ébullition pendant 1 minute avant de le mélanger à la purée de blettes
Déposer la panna cotta sur le coulis de tomates et mettre au moins 2h au réfrigérateur avant de servir

Régalez-vous !!!

Panna cotta aux framboises

20 cL de crème liquide
20 cL de lait
4g d’agar-agar
100g de framboises
2 cuillères à soupe de sucre

Dans une casserole, mettre la crème, le lait, l’agar-agar et le sucre et porter le tout à ébullition

Dans des pots individuels ( ici des tasses à thé 😉 ), mettre quelques framboises

Recouvrir avec la crème et laisser refroidir avant de mettre une nuit au frais

Mélanger le reste de sucre avec le reste de framboises et laisser reposer une nuit aussi
Démouler la panna cotta, et la recouvrir des framboises légèrement écrasées.

Panna cotta aux carambars et coulis de carambars


Pour 4 portions :
20 carambars
40cL de crème liquide
20cL de lait
1 cuillère à café rase d’agar-agar

Mettre 20cL de crème, le lait, l’agar-agar et 10 carambars dans une casserole

Faire fondre les carambars en mélangeant de manière continue jusqu’à ébullition.
Verser alors dans 4 pots individuels

Les laisser refroidir et leur faire passer une nuit au réfrigérateur…

Le lendemain, faire fondre les dix carambars restants dans les 20cL de crème restants aussi.
Démouler la panna cotta et l’entourer de coulis aux carambars (plus autres décorations si vous voulez ici, cacao amer et grain de café au chocolat)

d’autres recettes avec des bonbons ???
Cake aux carambars
Un  » fraisier » de mars ou comment faire un fraisier sans fraises
Gâteau au chocolat et aux smarties
Le fameux petit train…

Panna cotta à la fève tonka

Alors voila, j’ai acheté des fèves tonka pour gouter à ces petits trucs très à la mode sur la blogosphere…
Déjà pour commencer, c’est quoi une fève tonka…
et bah c’est ça :

Et là un petit souci, quelle recette faire pour avoir le gout de la fève tonka et que ça, car souvent c’est avec un autre parfum… et après une recherche, des questionnements, des réponses, il me restait deux choix qui me plaisait : la brioche et la panna cotta.
La brioche j’en fais souvent ( tous les 2/3 jours) mais je l’aime bien parfumée à la fleur d’oranger donc j’ai choisi la panna cotta, et plus précisement celle de Charmela : (cliquez ICI pour voir sa recette)

Elle a fait un espumas de carambar pour aller avec et j’étais à deux doigts de m’acheter un siphon ( que je n’ai pas encore) pour faire pareil… un espumas de carambar… slurps. En tout cas n’hésitez pas à aller sur son site, c’est une mine d’or

Bon revenons à nos moutons, enfin à notre panna cotta… en voici les ingrédients :

40cL de crème liquide
1 cuillère à café rase d’agar-agar
3 cuillères à soupe de sucre
1/2 fève Tonka

En principe, on râpe la fève tonka à la râpe à muscade, mais comme je ne suis pas douée avec une râpe sauf pour me râper les doigts, j’ai choisi de mixer ma demi fève au moulin à café…
Donc mettre tous les ingrédients dans une casserole ( après avoir réduit la demi-fève en poudre)

Porter à ébullition en surveillant que cela n’accroche pas. ne pas faire bouillir plus d’une minute avant de verser dans des petits pots

Laisser refroidir puis mettre une nuit au réfrigérateur avant d’y gouter

Verdict :
1 – La panna cotta, c’est très bon, rafraichissant , rapide et facile à faire
2 – Je connais maintenant le goût de la fève tonka et j’aime bien… je sens que ce n’est pas la dernière recette qui en contient que vous voyez passer 😉