Idée de menu autour d’une presque blanquette de veau

Bonjour,

Voici pour ce dimanche une idée de menu qui fut ici celui du lundi de Pâques mais qu’on peut servir aussi bien un autre jour.

En entrée, un classique rapide et qui a toujours du succès : l’oeuf -mayo !

Bon là c’était Pâques donc les œufs durs ont eu le droit de voir la vie en couleurs

six beaux oeufs de paques tout en couleur

Si vous cherchez comment colorer les œufs ou comment marbrer les œufs, ce sont des recettes que j’ai déjà publiées. Pour le rouge, ce fut fait avec de la betterave 😉

Si vous ne pensez déjà plus à Pâques, ou que vous n’avez pas de lutins facétieux à la maison toujours prêts à faire des « potions magiques » pour colorer des œufs même au mois d’octobre ;), vous pouvez les servir blancs bien-sûr.

Ensuite, en plat, ce fut :

Blanquette de veau avec du riz

Blanquette de veauLa recette de la blanquette de veau à ma façon : c’est une recette sans légumes cuits avec la viande, c’est loin d’une une vraie blanquette mais c’est très bon je vous assure.

Pour 8 personnes : (oui on n’était que 6, comptez les œufs sur la photo, mais j’aime bien fait quelques parts supplémentaires sur ce genre de plats qui se réchauffe bien. Les parts qui restent sont alors congelées individuellement et quand je suis seule à la maison, je m’offre le plaisir d’un bon plat cuisiné prêt en 5 minutes, le temps de le réchauffer)

2 kg de sauté de veau
2 cuillères à café de fond de veau
3cuillères à soupe de fécule de maïs (Maïzena)
une feuille de laurier

Dans une grande cocotte, mettre un peu de matière grasse à chauffer et y faire revenir la viande coupée en cubes.

Couvrir la viande d’eau dans laquelle on aura dilué le fond de veau et y mettre le laurier.

Faire cuire au moins 1H à feu doux en ayant fermé la cocotte avec son couvercle

Dans un saladier, mettre la farine de maïs puis la délayer avec du bouillon de la viande( quelques louches). Verser le tout dans la cocotte et la laisser encore mijoter à petit bouillon, une bonne trentaine de minutes sans couvercle cette fois. La sauce doit alors à la fois réduire et s’épaissir.

Il ne reste plus qu’à servir, ici avec un « château » de riz fait avec mes cercles à pâtisserie par les gnomes ( qui ne mangent plus le riz que monté en tour ^^)

 

Et pour finir le repas, ce fut un dessert fruité : des morceaux de mangues et d’ananas servis avec au choix une chantilly maison et/ou de la glace à la vanille (tiens je pensais avoir publier la recette de la glace à la vanille depuis le temps, et bah non… c’est un manque qu’il faut que je corrige)

Bonne journée à tous.

 

Publicités

Risotto aux cèpes


500g de cèpes
300g de riz
10cL de vin blanc
1L de bouillon de volaille
2 cuillère à soupe d’huile

Nettoyer et émincer vos champignons

Les mettre à cuire dans un peu de matière grasse puis les réserver

Mettre l’huile à chauffer et y ajouter le riz. remuer jusqu’à ce que ce dernier devienne translucide

Verser le vin blanc et laisser cuire à feu moyen jusqu’à absorption.
Verser ensuite petit à petit le bouillon de volaille en laissant bien le riz l’absorber à chaque fois. remuer très régulièrement.

Sur le dernier versement de bouillon, ajouter les champignons et continuer à remuer jusqu’à disparition du liquide.

il ne reste plus qu’à servir immédiatement.

Tarte du soleil

De nouveau le jeu interblogs… Rappel des règles : chacun des participants se voit attribuer un blog culinaire dans lequel il doit tester ( au moins) une recette…


Alors pour le mois d’août, le tirage au sort m’a désigné le blog de Mamou un régal… et c’est Manou qui est venue piocher chez moi…
Je vous présente donc aujourd’hui la recette salée qui a eu mon coup de cœur. ( J’ai aussi testée une recette sucrée qui sera publiée sans doute demain.)

voici donc ma tarte du soleil : ( bon c’est une tarte de canicule vu le coup de chaud… mais très très bonne)

250 g de riz,
1 filet d’huile d’olive,
1 cube bouillon de poule,
4-5 pistil de safran de france,
2 aubergines,
1 grosse courgette,
1 poivron rouge,
1 poivron jaune,
3 tomates,
Sel, poivre du moulin, piment d’Espelette, herbes de Provence, huile d’olive,
30 cl d’eau,
400 g de mozzarella à cuire.

Commencer par faire infuser le safran dans l’eau chaude

Pendant ce temps, jeter le riz dans un peu d’huile d’olive jusqu’à ce qu’il devienne translucide.

Rajouter alors l’eau safranée, et le bouillon et laisser cuire à feu doux jusqu’à absorption du liquide.
En profiter pour s’occuper des légumes.Eplucher, épépiner, trancher chacun d’entre eux suivant l’usage.

Un fois le riz cuit, le répartir en couche fine au fond d’un plat allant au four

Déposer dessus les tranches de légumes et assaisonner (piment, poivre, sel et herbes de provence)

Mettre ensuite au four à 200°C.
Au bout de 30 minutes, ajouter 30 cL d’eau et remettre au four pour 30 nouvelles minutes

Ajouter alors encore 30 cL d’eau puis répartir sur le dessus la mozzarella

Enfourner à nouveau pour 1h ( euh c’est peut etre un peu trop pour mon four…) à 180°C
Servir aussitot

Courgettes farcies au poisson


pour 3 personnes :
300g de filet ( ici du colinot)
3 cuillères à soupe de sauce tomate
3 courgettes rondes
150g de riz

Hacher le poisson

Le mélanger avec la sauce tomate et le riz cru

Évider les courgettes

Les garnir de la préparation au poisson, puis les poser dans un plat allant au four avec un verre d’eau au fond

Faire cuire un vingtaine de minutes à 210°C avant de servir…

On peut ajouter un coulis de tomate chaud autour de la courgette.

Bento : mes premiers makis


Voila , je continue dans mes bento… et je me suis lancé pour la première fois dans la réalisation de makis. au resto, mon homme n’en prend jamais, il n’aime ni le wasabi, ni le vinaigre donc il les trouve bof… du coup, je tente de lui faire apprecier en lui en faisant sur mesure.

Bon je n’avais pas de poisson frais, donc ce sont des makis concombre/surimi mais la technique est la meme pour tous 😉

Pour 2 rouleaux (1 personne quoi) :
2 feuilles d’algues nori
125g de riz japonais (ou du riz rond si vous voulez)
3 batonnets de surimi
1/4 de concombre

Faire cuire son riz comme indiqué sur le paquet.( l’assaisonner si vous voulez avec un melange vinaigre de riz, sucre et sel)
Mettre la feuille d’algue nori sur la natte

La tartiner de riz en laissant environ 1 cm de chaque coté ( il ne faut vraiment pas en mettre beaucoup, juste le minimum pour recouvrir l’algue. Puis poser au 2/3 du riz, des batonnets de concombre et de surimi (j’ai divise le surimi en deux dans le sens de la longueur pour qu’il ne soit pas trop épais)

Utiliser la natte pour rouler le maki en serrant bien.

Faire les deux rouleaux de la même manière

Les couper ensuite en tronçons (5-6 environ)

Pour compléter le bento de mon homme je lui ai ajouté une pomme tranchée en dessert 😉

Dinde à l’oseille et risotto de Gaëlle


Un risotto de chez Gaelle qui me fait de l’œil, un peu d’oseille dans mon panier AMAP, et hop un bon petit repas 😉

Pour 4 personnes :
un bouquet d’oseille
une cuisse de dinde
300 g de riz
30cL de muscadet
1L de bouillon
250g de champignons

Bon on compte une bonne heure de cuisson pour la cuisse de dinde, alors on commence par ca.

Laver et équeuter l’oseille. Avec la moitié, faire un lit sur lequel déposer la cuisse de dinde dans une cocotte allant au four

Recouvrir de l’autre moitié de l’oseille, arroser de 15cL de vin blanc et hop au four 200°C pour une heure

20 à 30 minutes avant de servir, faire revenir les champignons émincés dans une casserole avec un peu d’huile

Quand ceux-ci ont commencé à fondre, ajouter le riz et mélanger jusqu’à ce qu’il deviennent translucide

Mouillez avec le reste du vin blanc et laisser le riz l’absorber en remuant régulièrement.
Quand il n’y a plus de liquide, verser environ 2 louches de bouillon et continuer à mélanger le riz.

Quand il n’y a plus de liquide, verser environ 2 louches de bouillon et ainsi de suite jusqu’à épuisement du bouillon et cuisson du riz.

Sortir la dinde du four

Découper et servir

La dinde a une légère saveur acidulée donnée par l’oseille. On peut aussi, faire chauffer un peu de crème liquide et mixer dedans une partie de l’oseille pour en napper la dinde.

Crèmes de riz au café et à la cardamone ( faisable sans lactose)


60g de riz rond
50cL de lait ( ou lait d’avoine)
8 capsules de cardamone
5 cuillères à soupe de sucre de canne
3 cuillère à soupe de café fort
15cL de crème( ou crème d’amandes)

Rincez le riz et le placez dans une casserole

Ajouter le lait et la cardamone, porter à ébullition puis baisser le feu juste pour maintenir un léger frémissement, couvrez et cuire 45 minutes en remuant de temps à autre.

Pendant ce temps, mélanger la crème, le sucre et le café

Mettre de coté cette préparation

Lorsque le riz est cuit et qu’il a absorbé tout le lait

Mélanger les deux préparations et les dresser dans des coupes

Mettre au frigo au moins 2H et servir bien froid ( voir glacé en le plaçant un quart d’heure avant de servir au congélateur)

D’autres crèmes desserts ?
Crème brulée (ou non) au safran (de France)
Oeufs au lait
Petites crèmes au chocolat ( rapides et sans oeufs)
Poires Pochées sur lit de crème dessert