Idée de menu autour d’une presque blanquette de veau

Bonjour,

Voici pour ce dimanche une idée de menu qui fut ici celui du lundi de Pâques mais qu’on peut servir aussi bien un autre jour.

En entrée, un classique rapide et qui a toujours du succès : l’oeuf -mayo !

Bon là c’était Pâques donc les œufs durs ont eu le droit de voir la vie en couleurs

six beaux oeufs de paques tout en couleur

Si vous cherchez comment colorer les œufs ou comment marbrer les œufs, ce sont des recettes que j’ai déjà publiées. Pour le rouge, ce fut fait avec de la betterave 😉

Si vous ne pensez déjà plus à Pâques, ou que vous n’avez pas de lutins facétieux à la maison toujours prêts à faire des « potions magiques » pour colorer des œufs même au mois d’octobre ;), vous pouvez les servir blancs bien-sûr.

Ensuite, en plat, ce fut :

Blanquette de veau avec du riz

Blanquette de veauLa recette de la blanquette de veau à ma façon : c’est une recette sans légumes cuits avec la viande, c’est loin d’une une vraie blanquette mais c’est très bon je vous assure.

Pour 8 personnes : (oui on n’était que 6, comptez les œufs sur la photo, mais j’aime bien fait quelques parts supplémentaires sur ce genre de plats qui se réchauffe bien. Les parts qui restent sont alors congelées individuellement et quand je suis seule à la maison, je m’offre le plaisir d’un bon plat cuisiné prêt en 5 minutes, le temps de le réchauffer)

2 kg de sauté de veau
2 cuillères à café de fond de veau
3cuillères à soupe de fécule de maïs (Maïzena)
une feuille de laurier

Dans une grande cocotte, mettre un peu de matière grasse à chauffer et y faire revenir la viande coupée en cubes.

Couvrir la viande d’eau dans laquelle on aura dilué le fond de veau et y mettre le laurier.

Faire cuire au moins 1H à feu doux en ayant fermé la cocotte avec son couvercle

Dans un saladier, mettre la farine de maïs puis la délayer avec du bouillon de la viande( quelques louches). Verser le tout dans la cocotte et la laisser encore mijoter à petit bouillon, une bonne trentaine de minutes sans couvercle cette fois. La sauce doit alors à la fois réduire et s’épaissir.

Il ne reste plus qu’à servir, ici avec un « château » de riz fait avec mes cercles à pâtisserie par les gnomes ( qui ne mangent plus le riz que monté en tour ^^)

 

Et pour finir le repas, ce fut un dessert fruité : des morceaux de mangues et d’ananas servis avec au choix une chantilly maison et/ou de la glace à la vanille (tiens je pensais avoir publier la recette de la glace à la vanille depuis le temps, et bah non… c’est un manque qu’il faut que je corrige)

Bonne journée à tous.

 

Publicités

Petites verrines chocolatées remplies de mousses diverses

Alors le père noël nous avait apporté de petits verrines en chocolat. alors pour le nouvel an, en dessert, on les a mangées remplies de mousses.
Les mousses étaient les suivantes :
* mousse au chocolat
* mousse à la mangue
* mousse au kiwi
* mousse au café
* mousse aux marrons
* mousse à la framboise

J’ai déjà donné dans d’autres articles les recettes de la mousse au chocolat et de la mousse à la framboise, n’hésitez pas à cliquer sur les liens pour aller les voir.
Les mousses au kiwi et au café ne m’ont pas plu, je n’en donnerais donc la recette qu’après modification et re test 😉
je vais donc vous détailler les mousses aux marrons et à la mangue

Mousse au marron type marron suisse
200g de crème de marron
20 cL de crème liquide

Mettre la crème, le saladier, les fouets un petit quart d’heure au frigo. les retirer et monter la crème en chantilly
Ajouter la crème de marron

Et mélanger délicatement

Mousse à la mangue
1 mangue
1 oeuf

Éplucher et mixer la mangue et ajouter le jaune d’œuf

Monter le blanc d’œuf en neige
Mélanger délicatement les deux préparations et dresser